Barcelona MWC 2019 La connectivité en tant qu’enjeu industriel

Barcelona MWC 2019 La connectivité en tant qu’enjeu industriel

Du 25 au 28 février 2019, s’est tenue à Barcelone la traditionnelle grand messe du mobile. Pour la troisième année consécutive, une délégation des clients de SCC s’y est rendue, accompagnée de nos experts, afin d’y capter les effluves fruités de l’innovation et de saisir au vol les tendances lourdes comme les signaux faibles de ce marché international de la connectivité. Retour sur l’événement en 5 questions avec Sébastien Gas, directeur de l’innovation et de l’incubation et Quentin Guillermo, chargé de communication workspace.

 

Que trouvent les clients de SCC au MWC ?

Le MWC est l’événement idéal pour faire découvrir à nos clients, dans un laps de temps restreint, beaucoup de technologies auxquelles ils n’ont pas forcément accès aussi facilement. C’est également le moment propice pour que nos clients et nos partenaires technologiques (HP, Huawei, Lenovo…) se rencontrent et échangent dans d’idéales conditions. Nous facilitons ces rendez-vous au cours desquels, souvent, des informations importantes sont données, de manière exclusive. C’est aussi l’occasion pour eux (et pour nous) de visiter des espaces incroyables comme le Barcelona Supercomputing Center de Lenovo.

Toutes thématiques réunies, nous faisons en sorte que nos clients accèdent à un maximum d’experts, obtiennent des réponses à la plupart de leurs interrogations du moment et disposent d’une sorte de big picture des savoirs-faire disponibles, dans des domaines comme l’IA et l’IoT par exemple.

 

Justement, y avait-il des attentes particulières ?

Nos clients sont capables d’intégrer toutes ces technologies et pensent en gros volumes de devices. Ils cherchent à anticiper les prochaines innovations et la meilleure façon de les accueillir à moyen et long terme. Les technologies de rupture retiennent souvent leur attention mais ce sont d’abord des sujets autour du workspace qui les intéressent, la mobilité au sens large.

La grande attente portait sur les tendances et les trajectoires des solutions de mobilité en entreprise et leur management. Si nos clients sont d’ores et déjà très renseignés sur l’ensemble de ces sujets, la possibilité de rencontrer les constructeurs en one-to-one leur offre l’occasion d’une part d’approfondir autour de l’implémentation et du maintien en conditions opérationnelles des solutions et d’autre part d’avoir une vraie visibilité sur les roadmaps.

 

A quels sujets ont-ils fait la part belle ?

Les technologies d’automatisation ont particulièrement intéressé, comme le Zero-touch enrollment, soit la capacité d’intégrer en sécurité une flotte mobile au système d’informations avec un minimum d’actions.

Sans surprise, on retrouve la volonté de contenir les coûts et d’équiper les utilisateurs en flotte de terminaux dans une optique de longévité. Au demeurant, l’évolution des usages au travail montre une forte adoption du smartphone en tant qu’outil exclusif, et la tendance va au remplacement du PC pour des tâches et des activités toujours plus nombreuses et variées, sollicitant d’autant plus les performances de l’outil.

Si les devices haut de gamme pouvaient jusqu’ici être des marqueurs de position hiérarchique, ils seront à l’avenir attribués en fonction d’exigences fonctionnelles et métiers de plus en plus gourmandes en ressources. Il faut donc des gammes qui soient en corrélation avec des prix accessibles mais surtout des performances à la hauteur des nouvelles applications métiers.

 

S’il ne devait y avoir qu’un sujet à retenir lors du MWC 2019, lequel serait-ce ?

Sans aucun doute, ce serait celui de la connectivité et de l’innovation, au point d’ailleurs que le MWC évolue très clairement en ce sens. Sans réseau digne de ce nom, inutile d’espérer développer de nouveaux usages et ce discours est porté par l’ensemble des opérateurs et des constructeurs présents au salon. L’IoT par exemple n’est ni plus ni moins qu’une chaîne de capteurs transmettant des informations par un réseau. Mais avant de pouvoir se lancer dans de l’analyse big data ou de développer de nouvelles applications et des algorithmes d’IA, il faut résoudre la problématique réseau. Si Huawei d’ailleurs a annoncé en exclusivité un partenariat avec Monaco Telecom visant à équiper la Principauté d’un réseau 5g complet, ce n’est pas pour rien. Le déploiement du très haut débit relève sans conteste, non plus d’une attente, mais d’une véritable urgence. Véhicules autonomes, villes intelligentes, industries 4.0, tous exploitent le temps réel, qui supposent des infrastructures plus performantes qu’elles ne le sont aujourd’hui, c’est indéniable. Le Edge Computing vient à ce jour pallier les faiblesses des infrastructures telecom (latence, débit) mais la 5g portera l’industrialisation de l’IoT et ses déclinaisons de façon majeure en résolvant ces problématiques.

 

Quelle impression générale gardez-vous de cet événement 2019 ?

C’est un événement d’une grande richesse, qui ne se limite plus désormais au mobile comme il a pu le faire à ses origines. C’est un hub international d’innovations au sens large, qui laisse une très forte impression, tant par l’immensité des lieux, le nombre de participants et d’exposants, que par la grande variété des thématiques et des technologies proposées. Au-delà de la majesté de l’expérience, c’est certainement la grande complicité que nous avons établie avec nos clients lors de l’événement et la liberté d’aborder tous les sujets que nous retiendrons.

About The Author

Sebastien Gas

Responsable Département Innovation

Quentin Guillermo

Chargé de Communication SCC

Recevez par mail les articles et actualités de Au coeur des InfrasJe m'inscris à la Newsletter