Select Page

Communications unifiées, qu’est-ce qu’on attend ?

Communications unifiées, qu’est-ce qu’on attend ?

Bien sûr les incroyables progrès de l’IT ces dernières années ne peuvent pas être tous absorbés simultanément par les organisations. Au demeurant, la plupart, pour ne pas dire tous, tendent à simplifier la vie des chefs d’entreprises et de leurs collaborateurs. Disposer de ses communications de façon unifiée dans le cloud fait partie de ces grands aménagements, lesquels, au-delà du confort, répondent beaucoup mieux aux aspirations des travailleurs et ouvrent d’intéressantes perspectives business.

Explosion des solutions de communication en entreprise

Bientôt 10 ans que l’on parle de communication unifiée dans le cloud mais la transformation numérique engagée a surtout fait la part belle aux applications critiques et aux efforts pour réduire l’infrastructure vieillissante. C’est pourquoi les moyens de communication d’entreprise n’ont pas beaucoup profité de l’attention et du vent de transformation. Et pourtant, grand paradoxe, la téléphonie, la messagerie instantanée, les centres de contact, la vidéoconférence sont au cœur du travail collaboratif et de la mobilité des collaborateurs et sont surreprésentés en entreprise. Généralement, pour un même besoin, deux voire trois solutions différentes sont disponibles. Et c’est en moyenne 12 applications de communication que le département IT doit gérer, lequel ne demande qu’à en réduire le nombre.

Un emblème générationnel

Un vœu apparemment pieux si l’on tient compte  des 75 % des représentants de la « génération appli » qui n’entendent pas œuvrer sans accéder aux toutes dernières technologies au travail. D’autant qu’en fonction des générations et des postes, les exigences et les préférences restent marquées. La direction générale, tout comme les plus de 40 ans continuent d’apprécier le téléphone fixe, tout en jonglant avec plusieurs devices mobiles pour un accès aisé aux données de l’entreprise. Les prochaines forces vives, elles, ne s’attendent pas à moins de confort, bien au contraire, biberonnées qu’elles sont au tout numérique et aux applications mobiles et natives cloud. Une appétence dont on connaît le rôle sur la persistance du shadow IT.

Déconnexion versus flexibilité

Oui les travailleurs sont quasi unanimes sur l’exigence de travailler avec efficacité en mobilité. Mais leur attachement porte aussi et surtout sur un droit à la flexibilité qui n’est encore pas suffisamment pris en compte. Ils sont pourtant 89 % selon de toutes récentes études à valoriser la possibilité de choisir, dans la mesure du possible, où, comment et quand travailler.
Corollaire du tout connecté, les solutions d’entreprise peuvent rapidement devenir envahissantes et surtout très difficiles à faire taire. En conséquence de quoi, le droit à la déconnexion fleurit un peu partout, comme en témoigne la législation française. Mais New York aussi s’apprête à interdire aux entreprises de plus de 10 salariés d’imposer une connexion en dehors des heures de travail.

Or fixer un accès aux communications d’entreprise dans un cadre aussi restrictif que les heures légales est très éloigné du concept de flexibilité cher aux nouvelles générations. Par ailleurs, dans le cadre international des échanges commerciaux, c’est même particulièrement problématique.

 

Découvrez comment les communications unifiées et le Cloud répondent aux nouveaux enjeux de l'entreprise

Réduire la complexité, éclairer la décision

Qu’il s’agisse des collaborateurs, comme de l’entreprise, la multiplication des solutions ne correspond plus aux nouveaux besoins. Les inquiétudes des DSI se concentrent sur les difficultés croissantes de gestion et de maintenance de ces solutions, qui aboutissent à une grande opacité.  « Nos interlocuteurs ne disposent d’aucune données consolidées relatives au budget annuel de l’ensemble de leurs moyens de communications d’entreprise », note Sylvain Newland, Responsable avant-vente chez Fuze. « C’est tout à fait révélateur du flou artistique maintenu sur cette catégorie d’outils pourtant indispensables au quotidien ».

Autre problématique et non des moindres, l’incapacité de ces solutions à s’interconnecter entre elles et les pratiques dissimulées brident la mise en œuvre d’une analytique fiable. Quelle est la volumétrie d’appel ? Quel est le taux d’adoption des solutions par les collaborateurs ? Quels sont les canaux privilégiés par la clientèle, en fonction de la progression de la conversion et comment à ce titre améliorer le service client ?
Autant de questions auxquelles l’entreprise devra trouver rapidement réponse pour rester dans la course, numérique comme business.

Passer aux communications unifiées dans le cloud

La téléphonie est peut-être l’un des derniers éléments de l’entreprise à ne pas avoir migré dans le cloud. Les organisations désormais sont à l’aise avec ces nouvelles ressources, accessibles à la demande. Il est certainement temps d’en faire profiter ses outils de communications, en les rendant déployables sans contrainte à l’international, accessibles partout, à tout moment, sur n’importe quel terminal. Il n’y a que le cloud pour offrir l’accès à des applications tout-en-un, réunissant voix, vidéo et messagerie instantanée.

About The Author

SCC

Recevez par mail les articles et actualités de Au coeur des InfrasJe m'inscris à la Newsletter