Select Page

ERP hybride : la solution pour ne pas choisir entre cloud et on premises

ERP hybride : la solution pour ne pas choisir entre cloud et on premises

Avis d’expert, Jean-Philippe Neveu, directeur activité SAP SCC France.

 

À l’heure de l’Internet des objets et de l’analyse des données en temps réel, le mode SaaS est souvent recommandé pour rationaliser et accélérer les processus d’entreprise. Pourtant, certaines organisations privilégient encore l’installation sur site pour leur progiciel de gestion intégré. Et si la meilleure solution était l’ERP hybride ?

 

 ERP hybride : le meilleur des deux mondes ?

« Un progiciel de gestion hybride offre la possibilité de stocker, en un même outil, des ressources hébergées sur site et d’autres dans le cloud. Il n’est plus nécessaire de choisir l’un ou l’autre » indique Jean-Philippe Neveu, directeur de l’activité SAP chez SCC. Une dualité synonyme de nombreux avantages mais aussi de prudence pour les entreprises qui hésitent encore entre l’utilité de la dématérialisation et les à priori liés à la sécurité des données en mode SaaS.

« L’ERP hybride est facile à mettre à œuvre, il offre plus d’agilité et un enrichissement fonctionnel accru. Il permet également des mises à jour automatiques et une bonne maîtrise des données qui transitent via le progiciel. Il est évident que ces bénéfices peuvent être intéressants pour les entreprises. Je pense notamment à la fonction finance qui est soumise à des aspects réglementaires qui évoluent très vite. Un ERP hybride tel que S/4 HANA permet de toujours être à jour » précise l’expert.

On peut aussi ajouter à ces avantages une forte réactivité lors de la mise en place de nouvelles infrastructures. Avec un progicel de gestion intégré dit hybride, il devient aisé de provisionner des environnements où au contraire d’en faire disparaître. Le cloud permet en effet de supprimer rapidement des projets temporaires (pour une montée de version par exemple). À la clé : l’entreprise garde un outil simple et efficace. « Le portefeuille SAP est aujourd’hui hybride par nature » précise Jean-Philippe Neveu. SAP laisse le choix d’adopter une trajectoire d’implémentation (dans le cloud ou on premises) pour s’adapter à tous les cas de figures. Une souplesse relativement unique sur le marché des ERP.

 

Migrer vers un ERP hybride nécessite un accompagnement !

Tirer parti à la fois de ressources de type infrastructure traditionnelle et cloud implique de disposer de compétences pointues. Il s’agit d’un projet ambitieux, pouvant s’étaler sur plusieurs mois, et qui implique souvent de repenser en interne les processus métiers. Pour une migration indolore, mieux vaut alors obtenir l’aide d’un architecte expert.

Jean-Philippe Neveu précise : « les métiers des clients de SCC changent. On parle aujourd’hui IoT, analytics, cloud, flexibilité extrême des ressources, auxquels s’ajoute de l’ingénierie financière…  Les DSI doivent donc se préparer à ces évolutions majeures et comprendre que désormais l’ERP n’est plus le monopole du département informatique ». C’est pourquoi SCC met un point d’honneur à accompagner les changements du marché avec des architectes qui mettent en place des environnements hybrides, directement chez les clients. « Cet accompagnement s’avère essentiel pour faire profiter les métiers de la richesse fonctionnelle de S/4 HANA » conclut l’expert.

 

About The Author

SCC

Recevez par mail les articles et actualités de Au coeur des InfrasJe m'inscris à la Newsletter