Scénario de Migration windows server 2003 : «Le passage dans le Cloud est une option, mais…»

Scénario de Migration windows server 2003 : «Le passage dans le Cloud est une option, mais…»

Au sein d’un grand groupe international, spécialiste des services environnementaux, diverses options ont été ouvertes. Le parc compte plusieurs milliers de serveurs Windows (ainsi que, minoritairement, quelques serveurs Unix).

CTAWS2003_3« Nous avons commencé à recenser le parc de serveurs à migrer au niveau mondial début 2014 et à sensibiliser les différents pays (nous sommes organisés par pays au niveau métier et informatique, avec une organisation ‘corporate’ assez développée) » explique un responsable architecture.

La situation est assez disparate. Certains pays sont très avancés, d’autres très en retard : « A plus d’un an de l’échéance, nous étions à environ 50% de serveurs en version Windows Server 2003. Les serveurs Win2003 vont progressivement disparaître du paysage mais il en restera bien sûr après le 14 juillet 2015. Ici, chaque pays est responsable de définir et mener son plan de ‘remédiation’ et d’assumer les risques potentiels d’un retard dans la migration. Le passage dans le cloud est une option mais pas vraiment comme moyen de ‘remédiation’ pour WS 2003. »

Explication : « Le transfert  dans  le  cloud  en  mode IaaS se fait en général sur le même OS à configuration constante sinon il faut en plus de la migration vers le Cloud faire aussi les tests relatifs à un changement de configuration  ».

Comment dérouler la migration ?

« A l’instar de ce que nous avons fait pour Win XP, nous mesurons en central l’évolution de la situation par pays et entité. Nous informons les DSI. Et l’évolution globale est revue régulièrement en comité de direction informatique. Nous proposerons aussi des mesures de limitation du risque pour gérer les systèmes qui n’auront pas migré à l’issue de la phase de support MS. »

Comme cela a été le cas pour Windows XP, il n’est pas prévu ici de souscrire à un support étendu, qui est considéré comme «trop onéreux».

 

Cet article est extrait du Livre Blanc SCC-Microsoft : « Windows Server 2003, la continuité vers le Cloud ».

About The Author

SCC

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez par mail les articles et actualités de Au coeur des InfrasJe m'inscris à la Newsletter