Select Page

Votre réseau est-il BYOD ready ?

On le sait, le phénomène BYOD (Bring Your Own Device) met la pression aux entreprises. Les employés, surtout ceux issus de la génération Y, qui ont grandi au beau milieu des technologies, sont sur équipés, notamment en terme de mobilité, et en veulent toujours plus. Ils veulent travailler à leur façon avec l’équipement qui leur convient le mieux. Par ailleurs, l’accès au réseau change aussi. Gartner prévoit d’ailleurs qu’en 2016 il n’y aura plus que le câble pour l’alimentation…

Bien évidemment, vous le savez, ces nouvelles tendances ont un impact très important sur l’IT. Tous les DSI ont cette désagréable impression de perdre le contrôle. Il y a tout d’abord beaucoup trop d’équipements, de différents types avec différents OS. Beaucoup de questions se posent. L’entreprise doit-elle restreindre ce type d’équipements ? Doit-elle proposer une liste d’équipements «certifiés»? Ceux qui veulent se connecter sont-ils tous des employés ? Des sous-traitants ? Un invité ? Autant d’inconnues qui peuvent mettre en péril l’entreprise, notamment sur les questions de sécurité. Dans ce cas, doit-elle bloquer totalement les terminaux extérieurs ?
Non, trop contraignant. Négliger ? Non plus, aujourd’hui on ne peut plus fermer les yeux sur le phénomène. Contenir le phénomène ? Oui ! La stratégie qui consiste à contenir va satisfaire la plupart des sociétés et leur donner le temps d’élaborer des plans pour adopter cette stratégie.

+300 % de réseau Wifi en plus !

La sécurité n’est pas l’unique défi à relever lors de la mise en place d’une initiative BYOD. Maintenir la performance du réseau est aussi une priorité ! Cependant, l’entreprise risque de se trouver face à un mur, si elle ne compte que sur ses outils de gestion d’infrastructure traditionnels, qui ne sont pas conçus pour offrir des politiques d’accès flexibles indispensables aux périphériques à usage privé. Le flot d’appareils Wi-Fi 802.11n accroît la demande sur le réseau d’entreprise et impose des changements dans sa conception. Par exemple, Gartner prévoit que les sociétés qui déploient les périphériques iPad d’Apple sans planification adaptée auront besoin de 300 % de Wi-Fi en plus !
Ceci peut avoir d’importantes répercussions sur les performances du réseau, sauf si ce risque a été pris en considération lors de la conception au départ. Sans oublier le défi que représente le fait de proposer une autre plate-forme de gestion dans l’éventail d’outils du « déjà très débordé » responsable informatique.

Bref, la société doit réfléchir au-delà de l’accès BYOD, et tenir compte du besoin crucial de visibilité unifiée, de contrôle simultané des réseaux filaires et sans fil, ainsi que de l’accès utilisateur et et de la surveillance réseau pour éliminer les erreurs possibles et simplement rationaliser la gestion réseau globale.

Comment gérer la problématique réseau correctement ?

Comment aborder la question sans trop se tromper ? Nous sommes persuadés qu’une solution BYOD efficace doit intégrer dans la gestion réseau l’administration et la mise en place de politiques d’accès basées sur le périphérique, l’utilisateur ou la méthode d’accès. Elle doit aussi être capable d’automatiser le processus d’intégration de l’utilisateur/ périphérique, afin de minimiser les perturbations et offrir un rapport en temps réel du trafic et de la sécurité BYOD. Cela permet d’optimiser l’attribution des ressources, d’évaluer rapidement, de mettre en place les obligations de compatibilité et de -s’y conformer.

Mission impossible ? Plus maintenant !

Chez SCC, nous travaillons depuis de nombreuses années avec la solution
HP IMC (Intelligent Management Center) qui facilite la gestion du réseau,
LAN, Wifi et Router. En lui ajoutant certains modules, IMC devient une solution BYOD très efficace.
Cette solution, qui s’intègre dans le portfolio SDN, est encore unique sur le marché : elle propose une administration multi-constructeurs complète, un monitoring du trafic de bout en bout, une analyse du comportement de l’utilisateur, et une analyse des performances des applications. D’autres sur le marché, comme Aruba ou Cisco sont limitées sur ce point. De plus, la solution de HP a un mode de licencing simplifié, basé sur le nombre d’utilisateurs, quel que soit le nombre d’équipements par utilisateur. En somme, IMC apporte une visibilité du réseau de bout en bout, bien au-delà de l’approche BYOD en offrant une gestion convergente au sein de plusieurs réseaux (physiques et virtuels, filaires et sans fil). Un bon moyen de faire face à cette vague inéluctable du BYOD sans se tromper.

HP offre la solution BYOD la plus complète

About The Author

Ludovic Faider

Business Developper Manager - HPE-France

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *