Backup as a Service : une approche ‘full service’ de la protection de votre patrimoine numérique

Backup as a Service : une approche ‘full service’ de la protection de votre patrimoine numérique

Explosion du volume et hétérogénéité des données, services temps réel via les applications mobiles, problématiques de sécurité et de respect des réglementations, arrivée du Big Data…, les données sont plus que jamais au cœur des préoccupations stratégiques et des budgets des directions informatiques. En revanche, la problématique de sauvegarde et de backup de ces données ne trouve toujours pas la place qu’elle devrait dans l’agenda des DSI. Ces données deviennent pourtant un véritable patrimoine numérique qu’il faut protéger au même titre que les actifs stratégiques de l’entreprise.

Les besoins de stockage et de sauvegarde de données ont évolué et par conséquent les enjeux et les choix stratégiques auxquels les DSI sont le plus confrontés également.

Tendances du marché, attentes des clients, choix du Backup as a Service (Baas) nous vous proposons de faire le point sur ce sujet.

backupincloudQuelles sont les grandes tendances aujourd’hui en matière de stockage et de sauvegarde des données d’entreprise ?

Lorsque nous questionnons nos clients précisément sur ces sujets, deux grands constats ressortent :

Tout d’abord les méthodes et choix techniques qui n’ont pas évolué au même rythme que les différentes transformations comme la généralisation des solutions de type SaaS, les usages mobiles ou encore l’arrivée du Big Data.

Par ailleurs, beaucoup de DSI estiment ne pas avoir pris le temps d’évaluer totalement la modification de leur exposition à un risque de défaillance de leur dispositif de protection de leur patrimoine numérique. Ils perçoivent bien, en revanche, les nouvelles contraintes auxquelles ils doivent s’adapter telles que :

• La réponse et l’anticipation du développement de volume de données qui peut devenir un frein aux opérations de sauvegarde,

• La nécessité de faire des choix en fonction de la nature des différentes données pour éviter les duplications de sauvegarde et identifier les données figées par exemple,

• La prise en compte de l’arrivée de données personnelles dans le périmètre de l’entreprise (notamment avec le phénomène du BYOD),

• La capacité à mettre en place des plans de reprise d’activité et d’en assurer la continuité de service alors que tout ou partie des sauvegardes peuvent être sur des sites distants.

Que demandent nos clients ?

Finalement aujourd’hui les clients nous demandent de plus en plus de prendre en charge la mise en place de solutions de bout en bout qui vont leur permettre non pas de gérer leurs données mais de se concentrer sur la production et l’utilisation des ces données. Beaucoup de nos clients se passeraient bien d’avoir à transformer ces problématiques de stockage et backup en projet complet nécessitant ressources, délais et mobilisation de budget d’investissement. Ils veulent en revanche être sûrs de bénéficier des technologies les plus performantes et surtout évolutives pour être en mesure de répondre aux modifications de périmètres fonctionnels ou techniques du SI.

Ces demandes que nous voyons de plus en plus chez les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) sont également présentes dans le secteur public. Quelle réponse apporter?

CTANous avons été amenés à concevoir une solution permettant au client de nous confier la gestion de toute la complexité de son environnement de sauvegarde. Cette solution de type BaaS (Backup as a Service), baptisée BackupInCloud, est un service de sauvegarde opéré par SCC et proposé sous forme d’unités d’œuvre (UO) avec un engagement de niveaux de service dans la durée. Cette UO est la quantité de données sources à sauvegarder, c’est la seule variable que le client doit connaître et qui peut évoluer à la hausse ou à la baisse tout au long du contrat.

« Offrir un service de bout en bout s’appuyant sur les meilleures technologies tout en absorbant la complexité technique pour le client »

Nous avons une première phase de qualification qui permet de déterminer l’éligibilité du projet client à l’offre de service de sauvegarde externalisée dans le Cloud, ensuite nous installons des appliances de sauvegarde sur les différents sites du client et procédons à une sauvegarde de ses données localement. Une fois cette sauvegarde réalisée nous consolidons et répliquons les données dans un Cloud en France. Nos clients ont la garantie que leurs données sont sécurisées dans un Cloud sous juridiction française, ils gardent la maîtrise et le contrôle des restaurations via une interface web unique.

Comment sont gérées les évolutions applicatives ou de site et quelles sont les garanties dans la durée ?

Nous avons choisi de construire cette offre avec les solutions Veritas Netbackup et Veritas Netbackup Appliances, leaders sur le marché de la sauvegarde. Ce choix nous permet notamment de garantir au client que les évolutions de périmètre applicatif pourront être prises en charge. Le client n’a pas à se poser de questions concernant notamment les agents de sauvegarde, ils sont tous compris dans l’UO de service. Toute l’hétérogénéité actuelle et à venir est totalement gérée avec une technologie ouverte et évolutive. En fonction des évolutions de volumétrie sur les différents sites du client, l’UO est adaptée et les appliances sont redéployées si nécessaire.

En quoi cette solution est-elle vraiment innovante ?

La maîtrise des technologies, l’expérience des services managés et le partenariat fort entre SCC et Veritas nous permettent de proposer cette solution avec une tarification fondée sur une unité d’œuvre dépendant du nombre de Tera Octets source à sauvegarder.

Le service proposé comprend la mise en œuvre et le maintien en conditions opérationnelles (mises à jour logicielles, supervision, contrôle de cohérence des sauvegardes etc…)

Nous assurons dans le cadre de ce service la gouvernance des données : suivi de la qualité de service et respect du SLA, contrôle et modifications du périmètre, consolidation des incidents, capacity planing. Le client dispose d’un seul et unique interlocuteur : le Responsable Opérationnel de Compte (ROC).

Pour en savoir plus, inscrivez-vous à la conférence en ligne qui sera animée le 7 juillet 2015 par Marc Gourlan, spécialiste Cloud chez SCC France.

About The Author

SCC

Recevez par mail les articles et actualités de Au coeur des InfrasJe m'inscris à la Newsletter