Sélectionner une page

Cloud quantique : l’arrivée du QaaS (Ordinateur Quantique as a Service)

[Dossier quantique]   Technologie d’avant-garde, l’informatique quantique reste pour l’instant hors de portée pour le commun des mortels. Si vous voulez vous offrir l’un de ces petits bijoux,...

Le machine learning en renfort de l’automatisation de la gestion du réseau

La complexité du réseau est plus que jamais le grand défi des équipes en charge de son administration. La gestion manuelle devient une mission difficile pour concilier performance et sécurité. C’est...

L’IA en cinq grandes tendances pour 2020

Selon les prévisions des analystes (Gartner, IDC et Forrester), 2020 sera une année qui compte dans l’adoption de l’IA. L’intelligence artificielle n’en finit pas de gagner du terrain et d’attirer les investissements. Ainsi, selon IDC, les dépenses mondiales en IA vont augmenter à un taux annuel de 28.4 % jusqu’en 2023, année où elles frôleront les 100 milliards de dollars. Dès 2020, les orientations de l’IA pour monter en force vont se préciser.

La VDI (Virtual Desktop Infrastructure) plus forte avec l’Edge-Computing

Dans l’entreprise, les utilisateurs internes ont plusieurs attentes légitimes concernant la qualité des services et outils IT. À commencer par l’ordinateur au cœur de leurs tâches quotidiennes, pour beaucoup d’entre eux. À cet égard, la virtualisation des postes de travail a permis depuis plus de dix ans de gagner en efficacité derrière l’écran. Aujourd’hui, l’Edge Computing apporte du renfort en termes de simplification et de performance grâce à un modèle d’infrastructure particulièrement bien adapté à la VDI.

La confiance de l’utilisateur, un enjeu pour déployer l’IA

Seriez-vous prêt à monter dans une voiture sans conducteur ? D’après des sondages récents, la réponse varie drastiquement d’un pays à l’autre — et le marché potentiel du véhicule autonome tout autant. Cet exemple de l’IA appliquée aux véhicules illustre combien la confiance de l’utilisateur réside au cœur de l’adoption de l’intelligence artificielle. À quoi peut tenir cette confiance ?

Téléportation quantique entre deux puces informatiques

«Si vous croyez comprendre la mécanique quantique, c’est que vous ne la comprenez pas» annonçait le prix Nobel de physique Richard Feynman à ses élèves. Nous voici prévenus. Vous allez me demander,...

Le VMWorld 2019 vu par SCC et sa délégation

Depuis que VMware est présent en Europe, ses événements se montrent généralement à la hauteur des meilleurs moments outre-atlantiques. Le VMWorld 2019 Barcelonais, du 4 au 7 novembre, n’a pas failli...

Le match des infrastructures Cloud vs Edge Computing

​Les technologies telles que l'IA, l'IoT ou la blockchain, à la source d'un grand nombre d'innovations à venir, reposent toutes sur des volumes de données en forte croissance. Les entreprises...

Zero Trust : en quoi consiste cette stratégie de sécurité du réseau ?

Aujourd’hui, les ressources de l’entreprise circulent sur le réseau selon des scénarios de routage variés, inopinés, entre divers environnements. De plus, les acteurs malveillants ont fait évoluer leurs tactiques pour entrer dans le périmètre réseau sécurisé de l’entreprise. Aussi, la protection doit s’adapter et ne plus faire du périmètre sécurisé le seul rempart. Le Zero Trust propose un changement de paradigme dans la stratégie de sécurité.

Les Assises de la Sécurité et des SI 2019 célèbrent l’IA… et l’humain

Pour la 4ème année, SCC a participé aux Assises de la sécurité et des systèmes d’information. L’événement, réunissant à Monaco plus de 3000 experts de la cybersécurité du monde entier, fait encore et toujours l’objet d’un engouement qui n’a d’égal que la chaude actualité du sujet.

Découvrez nos experts

Fréderic Charron

Directeur Technique IoT

Frédéri Mandin

Directeur Technique IA

Sébastien Hurst

Responsable Département Avant-Vente

Pour que le cloud tienne toutes ses promesses : avec les solutions de data management

Pour que le cloud tienne toutes ses promesses : avec les solutions de data management

Le chemin vers le cloud est sinueux. Face à ces technologies, les entreprises rencontrent principalement deux grandes phases de questionnement. Comment et pourquoi adopter le cloud et comment exploiter au mieux mes données et mes applications une fois la migration effectuée ? Perte de données, indisponibilité, incompatibilité, manque de conformité… les causes d’un échec dans le cloud sont nombreuses. Seules propriétaires de leurs données et de leurs applications, les entreprises sont responsables de leur gestion et plus généralement, de la réussite de leur projet cloud.

Autonomous entreprise : Les bases de données autonomes, le virage technologique

Autonomous entreprise : Les bases de données autonomes, le virage technologique

Pourrons-nous encore gérer l’information sans l’assistance de l’intelligence artificielle et du machine learning ? La déferlante de datas annoncée laisse peu de place au doute.En introduisant la toute première base de données à gestion automatisée du monde, Oracle a révolutionné la gestion de la donnée et l’exploitation de l’IT.Rencontre avec Alain Scazzola, Hervé de Montlaur et Jean-Yves Migeon, respectivement business development Manager, channel sales Manager et channel marketing Manager chez Oracle pour échanger avec eux sur la place de l’IA et du machine learning en entreprise, l’évolution du métier d’administrateur de bases de données et d’Oracle Autonomous Database.

Faites prendre le large à votre politique d’impression

Faites prendre le large à votre politique d’impression

Si votre stratégie d’impression prend la poussière, il est temps de lui offrir un grand bol d’air frais. Le cloud est perçu en entreprise comme un pas à sauter, généralement dédié à d’importants projets stratégiques. Au point qu’on en oublie parfois sa vocation première qui est de simplifier et de rationaliser le SI et son infrastructure. L’infrastructure d’impression se prête aisément à la migration dans le cloud et offre la sécurité et la souplesse utile aux organisations qui évoluent.

Les multiples visages de l’hyperconvergence

Les multiples visages de l’hyperconvergence

Découvrir ou redécouvrir l’hyperconvergence, c’est aussi prendre la mesure de ses très nombreux cas d’applications. L’IoT industriel, la transformation des processus, la sauvegarde et la restauration des applications critiques font tous la part belle à la gestion centralisée des opérations, au plus grand bénéfice des équipes IT, quelles que soient leur envergure et leur expertise. L’hyperconvergence est un marché mature à destination de tous les secteurs d’activité.

Cloud et Edge Computing : modèle centralisé et architecture distribuée

Cloud et Edge Computing : modèle centralisé et architecture distribuée

A l’heure où les objets connectés se multiplient, l’Edge Computing s’impose comme un modèle prédominant. Dans le monde de l’IoT, traiter les données localement semble plus efficace que dans le datacenter ou le Cloud Computing.  Pour autant, le modèle Edge apparaît davantage comme une transformation logique du Cloud, doté d’un niveau de maturité supplémentaire.

De l’hyperconvergence à l’infrastructure composable

De l’hyperconvergence à l’infrastructure composable

Alors que les infrastructures informatiques se complexifient, l’informatique des usages se rend toujours plus accessible. Les responsables informatiques assument la triple charge de répondre aux besoins quotidiens, devancer la variété des demandes, tout en garantissant la fiabilité, la stabilité et les performances d’une infrastructure complexe. Un défi, certainement, que l’on relève en imaginant une infrastructure capable conjointement de soutenir l’innovation et la création de valeur et de supporter efficacement les charges de travail traditionnelles.

Barcelona MWC 2019 La connectivité en tant qu’enjeu industriel

Barcelona MWC 2019 La connectivité en tant qu’enjeu industriel

Du 25 au 28 février 2019, s’est tenue à Barcelone la traditionnelle grand messe du mobile. Pour la troisième année consécutive, une délégation des clients de SCC s’y est rendue, accompagnée de nos experts, afin d’y capter les effluves fruités de l’innovation et de saisir au vol les tendances lourdes comme les signaux faibles de ce marché international de la connectivité. Retour sur l’événement en 5 questions avec Sébastien Gas, directeur de l’innovation et de l’incubation et Quentin Guillermo, chargé de communication workspace.

Recevez par mail les articles et actualités de Au coeur des InfrasJe m'inscris à la Newsletter