Sélectionner une page

Un cas d’école pour la maîtrise de ses coûts d’impression

Près de 300 équipements d’impression répartis dans toute l’entreprise et aucune notion des réelles dépenses associées ! Voilà le constat de la DSI de cette entreprise de 250 personnes dans le secteur public, à la suite d’un audit destiné à mesurer l’étendue des dégâts, il y a quelques mois.

Il fallait donc à cette entreprise la mise en place d’une véritable politique d’impression, et une stratégie pour rationaliser ses coûts.

Objectif : changer la totalité du parc d’ici 3 ans.

Un cas totalement en phase avec la tendance du marché : de plus en plus, les entreprises se rendent compte qu’elles n’ont aucune maîtrise de leur parc d’impression, et reconnaissent qu’elles doivent s’y prendre autrement. Ce projet, s’il ne concerne pas forcément un parc énorme, est significatif dans la manière de l’aborder.

20 % d’économies réalisées

Après l’audit, qui était une très bonne idée, l’entreprise a lancé un appel d’offre, et c’est SCC, avec son offre Flexprint, qui a été retenu. Lancée en septembre dernier, cette offre de service multi-constructeurs a révolutionné la gestion de l’impression dans les entreprises, (Lire : http://france.scc.com/news/communiques-de-presse/scc-lance-son-offre-flex-print), car elle aborde ces problématiques sous un angle tout à fait différent : multi-constructeurs, avec un guichet unique, et de nombreux services associés.

La réponse dans notre cas précis combinait à la fois une partie locative (location des copieurs via SCH Leasing) et une partie d’investissements (ici les imprimantes). L’originalité réside aussi dans les services : tous les équipements sont livrés, installés, connectés au réseau, le tout avec un guichet unique dédié au support de l’ensemble des équipements sous contrat ; la supervision complète du parc est réalisée par un outillage multi-constructeur ; la maintenance sur site est assurée et centralisée par SCC avec un technicien sur place tous les 15 jours qui assure que tout fonctionne correctement ; livraison automatique des consommables sur site; la facturation est en coût à la page, avec une transparence totale de la facturation par équipements et par service ; le recyclage des équipements et des consommables est pris en charge.

Au final, nous avons réussi à passer de 300 à 130 équipements, en combinant deux constructeurs, un pour les imprimantes A4 et un pour les copieurs A3. Pour l’entreprise, cela signifie plus de 20 %  d’économies sur ses coûts d’impression.

Prise en charge du parc existant

L’offre concerne également les équipements existants, puisque le parc est remplacé petit à petit. SCC a donc aussi pris en charge durant la transition, les équipements qui ne sont plus sous garantie avec également un coût à la page unique, intégrant la maintenance et la gestion des consommables en mode automatique.

Ainsi, l’entreprise a à la fois une maîtrise budgétaire de son parc existant et des nouveaux équipements. C’est également ce qui fait aussi la force de notre approche Flexprint : cette capacité à composer avec un parc neuf et un parc existant, en intégrant la maintenance, le déploiement, les consommables, le tout depuis un point d’entrée unique. Car la clé d’un parc d’impression maîtrisé reste bien la coordination efficace de tous ces éléments.

A propos de l'auteur

SCC

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez par mail les articles et actualités de Au coeur des InfrasJe m'inscris à la Newsletter